©2019 par SexopraxiS. Créé avec Wix.com

Sexualités

"Et le jour est venu quand le risque de rester fortement dans un bourgeon était plus douloureux que le risque à prendre de fleurir..."  Anaïs Nin


Ayant autant d’impacts dans notre existence, dans nos relations, il est étonnant que l’on ne nous enseigne pas cet aspect de la vie dans notre éducation… Pour la majorité d’entre nous, la sexualité est censée « aller de soi » et lorsque nous rencontrons certaines difficultés dans notre sexualité, il est souvent bien difficile d’oser en parler. 

La sexualité est au coeur de notre intimité, que cela soit d’un point de vue corporel, émotionnel ou relationnel. Et lorsque l’on touche à notre intimité, nous sommes vulnérables… Notre environnement culturel fait peser encore aujourd’hui un poids énorme sur la façon dont nous expérimentons le plaisir, et lorsque nous nous écartons un temps soit peu de la « norme », c’est toutes ces choses sur lesquelles nous nous sommes construit∙es qui sont remises en questions : notre éducation, nos croyances, nos valeurs et finalement notre identité. A SexopraxiS nous défendons l’idée qu’il n’y a pas UNE mais DES sexualités et que l’accès à une vie sexuelle épanouissante est un droit qui est à la portée de chacune et de chacun d’entre nous ; cela s’apprend. Nous rejetons l’idée qu’une sexualité puisse être « déviante » ou « anormale » et embrassons les concepts de « bienveillance » et de « non-jugement ».

Que vous recherchiez un endroit pour pouvoir parler librement et en confiance de votre sexualité ou que vous rencontriez des difficultés ou des questionnements dans ce domaine de votre vie, nous vous guidons dans votre volonté de vous créer une vie sexuelle qui soit source d’épanouissement. Il n’est pas nécessaire d’être engagé∙e dans une relation pour venir consulter.

Voici quelques exemples de ce qui motive les personnes à consulter:

  •  troubles du désir

  •  troubles de l’érection

  •  troubles de l’éjaculation

  •  douleurs pendant la pénétration (dyspareunie)

  •  pénétration difficile ou impossible (vaginisme)

  • troubles du plaisir (anorgasmie)

  • dépendances sexuelles


Mais aussi :
• trouble de l’estime corporelle
• honte vis à vis de sa sexualité et de ses fantasmes
• traumatismes liés à la sexualité

Ou encore:

• questionnement autour de l’identité de genre
• questionnement autour des attirances, de l’orientation affective et sexuelle
• questionnement autour de la « norme » sexuelle
(monogamie, couple libre, polyamour, etc.)

 

Les thérapeutes qui peuvent vous aider